Pont Charles Bridge de Prague

Si vous vous apprêtez à aller visiter la ville de Prague, vous devez vous demander quels sont les monuments incontournables. Prague dans sa totalité est rempli de monuments. La ville a une histoire très riche et a été un foyer culturel majeur de l’Europe de l’Est.

Parmi les monuments qu’il faut impérativement visiter lors d’un séjour dans cette ville, le pont Charles figure en tête de liste. Ce lieu, chargé d’histoire, émerveille toujours les touristes, qui chaque année, affluent par centaine de milliers pour la découvrir.

Des superstitions, auxquelles vous ne vous attendiez pas, sont attachées au pont Charles Bridges :

  • La légende des œufs ;
  • Le chien et la reine ;
  • L’étoile dorée ;
  • Les statues qui parlent.

Le Charles Bridge : La grande histoire

Considéré comme l’un des principaux symboles de la ville de Prague, le pont Charles a été construit au 14e siècle par le roi Charles IV. D’une architecture gothique, l’infrastructure a été érigée sur les ruines du pont Judith. La motivation derrière la construction de ce pont n’était pas simplement esthétique. Le pont Charles devait servir à connecter la rive droite du fleuve Vltava; et qui était habité par les riches commerçants, à la rive gauche où se trouvait l’essentiel de la noblesse.

Le pont Charles a traversé le temps et a été le témoin muet de l’histoire particulièrement mouvement de Prague. Il est aussi utilisé dès ses débuts pour l’organisation de tournois et de nombreuses autres activités culturelles.

En 2010, le pont a été totalement rénové. Le pont Charles compte de nombreuses statues et une imposante tour.

Les statues du Charles Bridge

Le pont Charles héberge une trentaine de statues. C’est l’un des éléments qui font sa particularité. L’histoire de ces statuts est particulière. Entre le 17e et le 19e siècle, de nombreux ordres religieux, motivés par des considérations relatives à leur foi, ont fait ériger ces statues les uns en face des autres, sur toute la longueur du pont. Des particuliers se sont également investis dans l’installation de ces statuts.

L’action du temps a affecté ces statuts. Un grand nombre d’entre eux qui se trouvent actuellement en place sont des copies, qui sont facilement reconnaissables, à cause de leur teinte plus claire. Les originaux de ces statuts peuvent être admirés, en faisant un petit tour au musée national de la ville.

La statue de saint Jean Népomucène fait partie de l’une des plus vieilles statues. Elle a été érigée en 1683 par l’ordre des Jésuites. Elle rend hommage à ce saint, bien avant qu’il ne soit officiellement canonisé en 1729. Jean Népomucène est un prêtre qui a vécu au 14e siècle à Prague sous le règne de Venceslas IV.

 

Il fut jeté sur ordre de ce dernier par-dessus le pont Judith en 1393. Selon la légende, le prêtre aurait refusé de rapporter au roi les confessions de sa femme, la reine Jeanne. À son exécution, plusieurs témoins ont rapporté avoir vu au-dessus de l’eau des auréoles. Selon les historiens modernes, les différences entre le roi et le prêtre seraient plus profondes.

La statue de Jean Népomucène est facilement reconnaissable, car elle est surmontée d’un halo doré. Juste un peu devant elle, vous trouverez une croix en or qui est censée indiquer l’endroit précis d’où il a été jeté à l’eau, toucher ce pont serait capable de vous apporter le bonheur selon les croyances locales.

La majorité des statues se trouvant sur le pont sont l’œuvre des artistes de l’époque baroque comme Jan Brokoff et son fils Ferdinand Maxmilián Brokoff ou encore du très célèbre artiste Matthias Bernhard Braun.

La tour du Charles Bridge

La tour du pont Charles n’est pas juste une tour ordinaire. Elle est considérée, par de nombreux spécialistes, comme l’une des tours les plus importantes du monde. Les spécialistes de l’art gothique estiment que cette tour est l’un des monuments gothiques les plus imposants au monde.

La tour a été conçue par l’architecte Peter Parler au même moment que le pont était construit par le roi Charles IV. Sa construction remonte aussi au XIVe siècle. Cette tour joue un double rôle. Elle est une porte d’entrée qui donne accès à la Vieille Ville. Cette tour est également un arc de triomphe et constitue un passage par lequel, les rois de Bohême devaient obligatoirement passer, durant leurs cérémonies de couronnement.

Vous devez être un peu sportif pour monter la tour et pouvoir profiter de la magnifique vue sur la ville. La tour compte au total 138 marches.

Les superstitions attachées au Charles Bridge

Il existe de très nombreuses superstitions attachées au pont Charles. Si vous observez des comportements quelque peu étranges chez certains de ces visiteurs, vous ne devez pas le moins du monde être étonné. De multiples raisons poussent les personnes chaque année à venir visiter ce pont.

La légende des œufs

Il ne s’agit pas d’une superstition, mais plutôt d’une étrange légende, qui raconte que lors de la construction du pont, des milliers d’œufs ont été apportés par des villageois. Ces œufs n’étaient pas destinés à nourrir les ouvriers qui travaillaient à la construction du pont, mais à être utilisés dans la constituante du liant du mortier de la maçonnerie.

Les habitants d’un certain village appelé Velvary auraient envoyé des œufs durs de peur de voir les œufs se casser en chemin. Selon cette légende, ce sont ces œufs qui renforcent le pont et le maintiennent debout jusqu’à aujourd’hui.

Le chien et la reine

Sur le piédestal de la statue de Saint-Jean Népomucène, on peut distinguer clairement deux figures. Il s’agit de la figure d’un chien et de celle de la reine Jeanne. Selon les locaux, le fait de toucher ces figures porte chance et va vous faire revenir très rapidement dans la ville de Prague. Cela ne coûte rien de tenter votre chance, pour voir si elle sera de votre côté.

L’étoile dorée

Sur le pont Charles, vous trouverez à un moment donné, une étoile dorée solidement fixée dans la balustrade. En venant de la vieille ville, cette étoile se situe à quelques mètres de l’emblématique statue de Saint-Jean Népomucène.

Toujours selon les locaux, si vous touchez cette étoile en faisant un vœu, celui-ci sera automatiquement exaucé, et cela, dans un délai très bref. Mais il faut veiller à ce que vos cinq doigts touchent au même moment l’étoile. Si vous négligez ce détail, la magie ne marchera pas. L’emplacement de cette étoile est l’endroit où Saint-Jean Népomucène a été jeté dans l’eau.

Les statues qui parlent

Une autre légende raconte qu’à une certaine heure de la nuit, les trente statues du pont Charles deviennent vivantes et se lancent dans de longues discussions animées concernant divers sujets. Si vous avez l’esprit d’un explorateur, vous pouvez faire la ronde sur le pont toute la nuit, pour vérifier si les statues se mettent à parler réellement.

Choisissez bien l’heure de votre visite sur le pont Charles Bridge

Le Charles Bridge accueille chaque jour une foule impressionnante de touristes, venus des quatre coins de l’Europe et même du monde. Si vous voulez profiter de la traversée du pont et admirer toutes les statues les unes après les autres, nous vous conseillons de choisir un moment de la journée, au cours de laquelle vous pouvez vous y rendre.

Deux périodes en particulier sont à privilégier. Vous pouvez vous rendre au pont Charles très tôt le matin ou choisir le moment se trouvant à l’extrême opposé, soit très tard le soir.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.